JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Another Code R : Les Portes de la Mémoire

  • Série : Another Code
  • Développeurs :
  • Distributeurs :
  • Plateformes : Nintendo Wii
  • Date de sortie : 26 Juin 2009
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Another Code R : Les Portes de la Mémoires - Le test

Par Aurelien Vandoorine le 02/07/2009 à 19:50


Quelques années se sont écoulées depuis la sortie du sympathique, bien que trop court pour beaucoup Another Code : Mémoires Doubles sur Nintendo DS. Entre temps Cing a travaillé sur Hotel Dusk : Room 215 un jeu d’aventure aux grandes qualités, il aura encore fallu un peu d’attente avant de retrouver comme le promettais l’épisode DS, Ashley à 16 ans sur l’autre console de Nintendo la Wii. Découvrons ensemble ce nouveau jeu.

Cliquer pour agrandirCette nouvelle aventure d’Ashley se déroule deux ans après l’histoire du jeu original sorti sur DS, dans ce dernier Ashley recherchait, son père qu’elle croyait mort, sur une île assez mystérieuse, avec un appareil tout aussi mystérieux qu’il lui avait envoyé. Après cela et alors qu’ils vivaient ensemble avec la tante d’Ashley Jessica, son père a finalement semble-t-il à nouveau succomber à l’appel de la science, et après six mois d’absence, bien qu’il eut promis de revenir chaque weekend, il invite Ashely à le rejoindre pour un week-end de camping, ce qui ne manquera pas de mettre Ashely très en colère de cette invitation inattendue après ces mois sans nouvelles. C’est ainsi qu’elle part, en trainant un peu les pieds mais avec la ferme intention de dire à son père ses quatre vérités, pour Lake Juliet, seulement cette journée commencera mal, puisqu’à peine arrivée là-bas, elle se fera bousculer et voler son sac. De quoi bien entamer le moral de notre héroïne. 

Toutefois il y aura bien des mystères à résoudre, puisqu’à peine arrivée en plus du vol de son sac, elle va commencer, et cela elle en sera plus qu’heureuse, et elle trouvera petit à petit de nombreux souvenir de sa mère, venue ici 13 ans plus tôt avec elle qui avait alors trois ans. En plus de chercher son sac et ses souvenirs elle fera la rencontre de divers personnage, dont un en particulier qui trouvera une place centrale dans l’histoire, et qu’Ashley ne pourra faire autrement qu’aider tant ils partagent des points communs dans leurs histoires respective. Dans Another Code vous trouverez une histoire qui mettra un peu de temps à se mettre en place, mais révélera petit à petit ses mystères et surprises alors que vous progresserez dans le jeu. 

Les graphismes du jeu ont fait l’objet d’un soin des plus agréables, on trouve ici un jeu en 3D intégrale, avec un aspect dessinés très réussi en cell-shading. Le jeu nous propose de plus comme vous le verrez dans le gameplay un mode de déplacement assez simple, mais un point de vue qui est toutefois des plus surprenants puisque nous verrons la majorité du temps en déplacement notre héroïne de profil, un peu au dessus du sol, ce qui donne une vision du monde très différente de ce que l’on a d’habitude. En plus de cette vue pour les déplacements on trouve des vues en déplacement lorsque l’on regardera en détail une zone on trouvera une vue au dessus de l’épaule de notre dans laquelle on pourra interagir avec les décors, on trouvera de nombreux objets pouvant être examiné et/ou emporter, et qui pourront être parfois à l’origine de Flashback. 

Cliquer pour agrandirCôté personnage on retrouve le design des personnages du jeux DS, qui a toutefois quelque peu évolué lié au passage à la 3D notamment mais reste très réussis, et surtout dispose tous de nombreuses expressions en plus d’être présent en gros plans lors des dialogues, ainsi l’on peu profiter du travail qui a été fait sur ces derniers, on souhaiterai bien voir ce niveau d’animation et de détail dans plus de jeux d’aventure, tant en général les personnages sot soit petit, soit limités à de très simples et basiques expressions et mouvement, là ou la 3D était justement censé permettre une plus grande variété de mouvement à moindre coût. Autre petit ajout surprenant et très réussi mais plus difficile à décrire, les pièces n’apparaissent pas d’un seul coup après chargement mais plutôt en plusieurs blocs coulissant les uns vers les autres pour rapidement former la pièce, tandis qu’en passant d’une zone à une autre cette tout le décors qui « sortira de terre » alors que notre héroïne courra dans la direction indiquée, masquant ainsi le chargement, sans mettre un simple écran de chargement. 

Le gameplay du jeu est assez simple à résumer et repose intégralement sur l’utilisation de la Wiimote, le Nunchuk aura un petit rôle à jouer mais je vous laisserai le découvrir. La Wiimote vous permettra tout d’abord de déplacer le personnage, pour cela vous pourrez soit pointé le curseur sur les flèches au bord de l’écran soit encore plus simplement utiliser la croix directionnelle pour diriger Ashley, en appuyant vers le haut on pourra étudier une zone plus en détail ou changer de direction. Une fois zoommer sur une zone les fonctions de la croix directionnelle ne changeront pas et feront tourner Ashley sur elle-même pour observer l’intégralité d’un lieu 3D. 

Dans cet épisode nous retrouverons aussi la DAS, qui reviendra dans une nouvelle version avec de nouvelles fonctions, ressemblant bien sûr toujours à une DS, bien qu’il s’agisse de la DSi, ainsi qu’un nouveau mystérieux appareil la TAS ressemblant à une Wiimote et qui trouvera très rapidement un usage qui s’il sera simple au départ, se montrera rapidement bien moins simple qu’il n’y parait. Le jeu nous proposera un nombre d’énigmes finalement pas très élevé au vue des nombreuses heures de jeux, mais qui se trouvent toute parfaitement intégrée, et ne demande guère de multiplier les aller retour entre deux points opposé de la zone de jeu. Les énigmes feront régulièrement appel aux fonctions de la Wiimote, même si malheureusement parfois l’utilisation pourra être un peu difficile globalement ces énigmes sont bien pensées, et l’on n’a pas d’abus non plus de la Wiimote, ainsi il ne sera pas demandé d’ouvrir je ne sais combien de porte avec un même geste. 

Cliquer pour agrandirAnother Code malgré son passage sur Wii conserve ce qui pourra être considéré par certains comme un défaut, qui est l’absence voix, qu’elles soit française, anglaise ou même japonaise, un choix toutefois peu surprenant lorsque l’on fini le jeu, car ce jeu se révèle très « bavard », bien plus en tout cas que les jeux auxquels nous sommes habitués, en fait le plus proche de Hotel Dusk que d'autres jeux d'aventure. 

Toutefois si le jeu ne dispose pas de doublage, il possède une bande son des plus conséquentes, et un environnement sonore agréable. Pour les amateurs de la musique on retrouve la encore en référence à Hotel Dusk la possibilité d'écouter la Bande Originale à tout moment, enfin du moins les morceaux que l'on a pu débloquer, grâce à un appareil qui nous est remis au début du jeu par notre père, on peut alors petit à petit voir la liste de morceaux s'agrandir et les écouter à tout moment. Une idée toujours agréable et simple à mettre en œuvre. 

Another Code R : Les Portes de la Mémoire et très certainement le meilleur jeux d'aventure original sur Wii, il propose non seulement une utilisation judicieuse de la Wiimote, mais présente en plus d'un aspect graphique très soigné tout en 3D, une perspective totalement nouvelle et des plus adaptées à notre genre. Il faudra toutefois apprécié ce genre de jeu faisant une place importante aux long dialogues pour aller jusqu'au bout mais si vous aimez ce genre de jeu vous l'apprécierez à sa juste valeur. Enfin si vous avez aimé le premier jeu vous en découvrirez beaucoup sur la famille d'Ashley et le projet Another.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer