JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Overclocked - Thérapie de Choc

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 13 Mars 2008
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Overclocked - Thérapie de Choc en Test

Par Aurelien Vandoorine le 25/03/2008 à 18:27


Overclocked - Thérapie de Choc est le dernier jeu du studio allemand House of Tales, les développeurs de The Moment of Silence et The Mystery of the Druids sortis tous deux il y a quelques années. Le premier se déroulait dans un futur proche, et faisait fortement référence à la littérature notamment d’Orson Wells et son Big Brother, tandis que le second nous proposait un mystère aux racines plus anciennes. Cette fois-ci le studio c’est attaqué au conscient, mais surtout au subconscient humain.

Cliquer pour agrandirDans ce jeu vous incarnez le Dr David MacNamara, ancien psychiatre de l’armée, et ceci dès la fin d’une cinématique assez dérangeante, où l’on voit rien de moins qu’une jeune femme à moitié dévêtue, dans les rues de New York sous une pluie battante et un revolver à la main. Le ton est donc donné. Cela va être à nous dans la peau du psychiatre d’aider cinq jeunes gens tous victimes d’un fort traumatisme. Si l’on s’en doute dès le départ, le jeu nous confirmera rapidement que ces jeunes ont vraisemblablement vécu la même chose. Et c’est bien ce qu’il va nous falloir découvrir. Mais nul doute que certains événements tragiques et traumatisants ont eus lieus. 

Là où le jeu est assez surprenant dans sa logique scénaristique, s’est bien dans cette phase d’aide au patient, car nous allons incarner littéralement les six personnages du jeu, mais plus que ce nombre de personnage à incarner, c’est la façon dont on découvre leur souvenir qui change tout, puisque nous savons ce qui s’est passé pour qu’ils arrivent là, et que la méthode utilisée par le Dr MacNamara, consiste à remonter petit à petit dans le temps avec chacun de ses patients, ainsi on découvrira les événements avant de découvrir leur raison, ce qui est plus ou moins l’inverse de ce qui se passe habituellement dans un jeu, on fait des actions sans trop savoir où cela va nous mener, pour qu’ensuite l'on assiste au résultats de ces actions.

Cliquer pour agrandirL’interaction avec les cinq patients se basera principalement sur, l’hypnose pour commencer, car il faudra bien un point de départ, mais ensuite il faudra tantôt remettre en condition le « sujet » ou encore lui présenter l’enregistrement des séances précédentes avec lui-même ou avec les autres patients. C’est ainsi que l’on va petit à petit démêlé le fil de l’histoire, et découvrir la raison initiale du problème de ces derniers.

Mais alors que nous avançons à rebours avec les patients, l’autre partie de l’histoire vient des relations entre notre héro principal, et sa famille qui sont loin d’être au beau fixe. C’est ainsi que chaque chapitre se décompose plus ou moins de la même manière, on a ainsi une partie principale où il s’agit de « travailler » avec les jeunes gens à remonter dans leur souvenir, tandis que chaque fin de journée, il faudra bien gérer les propres problèmes de David. C’est ainsi que toutes les histoires vont évoluées et vont se montrer bien plus proche qu’il n’y parait.

Cliquer pour agrandirLe gameplay du jeu est assez habituel, et l’on retrouve un certain nombre de mécanisme déjà présent dans The Moment of Silence, ainsi dans une même scène lorsque l’on clique et que le point de vue va changer, on ne voit pas le personnage s’y rendre mais le point de vue et directement changer tandis que le personnage arrive. Pour le reste on est en terrain connu, simple clic pour se déplacer en marchant, double pour courir. Un inventaire habituel, et des menus contextuels avec des icônes pour agir avec les objets ou les personnages. Le seul point vraiment inhabituel est l’utilisation du PDA qui va automatiquement enregistrer les séances avec les patients, et dont il faudra se servir avec eu, en leur faisant écouter les séances précédentes ou d’autres séances afin de progresser. Le reste du gameplay et assez classique et n’opposera pas de grande difficulté au joueur.

Graphiquement le jeu est fort agréable, on retrouve la 2.5D traditionnelle et chère à notre genre, les personnages sont bien détaillés, et fort agréable à regarder, bien qu’il manque peut être un peu d’expressivité, et que leur jeu d’expression soit vite connu. Les décors sont eux aussi fort agréables, et les personnages ainsi que leurs ombres y sont bien intégrées. Pour finir le jeu s’est doté de quelques effets fort agréables de mouvement de caméra, sur ce point je ne saurais dire comment cela à été réalisé, mais l’effet et fort réussi. On notera aussi en certain point et notamment durant les conversations téléphoniques, la présence de deux vues simultanées. On regrettera toutefois que New York n’évolue guère pendant le jeu, on a beau y être plusieurs jours, et s’y « promener » matin et soir, le temps et la luminosité ne change absolument pas.

Cliquer pour agrandirPour finir l’aspect sonore n’est pas non plus en reste, on retrouve une musique fort agréable, qui est présente lors de certains moments clefs, et dont on entend le morceau principal sur le site officiel du jeu. Les voix françaises ont été soignées et sont fort réussies, donnant leur caractère au personnage, et pourtant il n’a pas du être des plus évidents de jouer les patients, qui sont au départ très perturbé, et peu lucide. L’environnement sonore à lui aussi était fort soigné, et les ambiances sont agréables.

En conclusion, Overclocked est un jeu fort agréable, dans lesquels on retrouve tout le savoir-faire d’House of Tales et notamment dans un scénario parfaitement maitrisé et dont le déroulement assez peu commun nous prend rapidement au jeu, de toujours vouloir remonter plus loin pour comprendre les raisons des événements. On regrette seulement que le jeu manque peut être un peu de diversité graphique, tant les décors sont figés malgré le temps qu’i s’écoule (dans un sens ou dans l’autre). Le jeu repose finalement aussi assez peu sur les énigmes, et l’on aura finalement rarement des énigmes vraiment difficiles, d’autant plus que l’on est toujours plus ou moins limité sur les lieux accessibles. Overclocked est donc un bon jeu d’aventure, convaincant, et qui vous prendra quelques bonnes heures, afin de percer le mystère reliant ces patients.

Pour finir je vous propose de découvrir l’introduction du jeu ci-dessous :

 

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer