JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Tales of Monkey Island : The Screaming Narwhal

  • Plateformes : PC , Nintendo Wii , Xbox 360
  • Date de sortie : 8 Juillet 2009
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Tales of Monkey Island : The Screaming Narwhal – Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 11/07/2009 à 19:51


Neuf ans, c'est le temps que les fans auront du patienter pour enfin voir leur souhait d'une nouvelle aventure du pirate Guybrush enfin être annoncé et arrivé sous la forme de cinq épisodes, qui vont nous arriver mensuellement un à un. Voyons donc ensemble si notre ami au nom imprononçable s'en sort bien dans ce grand retour, concocté par Telltale Games.

L'histoire de cet épisode débute comme chaque épisode dans les caraïbes mais bien loin de l'île de Mêlée, on y découvre un LeChuck toujours aussi terrifiant et semblant sur le point de réussir à mettre la touche finale à l'un des plans diaboliques dont il a le secret, le tout en s'emparant de la belle Elaine et en annonçant avoir trouvé le moyen de se débarrasser de Guybrush, qui bien entendu ne tardera pas à arriver pour sauver sa bien aimée. L'histoire prendra rapidement un tour des plus imprévu lorsque nous tenterons de nous débarrasser une fois de plus de LeChuck, ce qui ne sera toutefois que le début de cette série épisodique, et nous fera atterrir sur l'île perdue de Floatsam Island, dont il est semble-t-il impossible de s'enfuir.

Dans cette nouvelle aventure, on retrouvera bien entendu l'humour absurde, des situations comiques, et des personnages toujours aussi haut en couleur, et il va de soi, qu'un des autres personnages récurrent de cette série, qui nous annoncé d'ailleurs un cinquième épisode ne manquera pas de faire elle aussi une apparition, rejoignant ainsi nos trois principaux protagoniste. On découvrira aussi de nouveaux personnages, qui sont tout à fait dans le ton du jeu, et viendront nous surprendre eux-aussi. Cet épisode est comme souvent assez court, mais très bien écrit.

Graphiquement on retrouve la 3D très habituelle de Telltale Games, mise au service comme à chaque fois d'un jeu d'aventure, aux nombreux détails et aux graphismes soignés, ces derniers sont parfaitement dans l'ambiance et offre un nouveau look à nos personnages favoris qui est très agréable, en plus d'être parfaitement en phase avec les décors du jeu. A cela on peut ajouter un travail très agréables sur les très nombreuses expressions et animations de notre héros, dont les gestes et les mimiques contribuent autant à l'ambiance que l'absurdité des situations ou des énigmes à résoudre.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu devant sortir sur console, tout comme les épisodes de Wallace & Gromit on retrouve donc le gameplay de ce dernier dans lequel nous pouvons diriger Guybrush à l'aide du clavier, avec les flèches de direction ou les touches z,q,s,d. La souris permettant quant à elle d'effectuer toutes les interactions avec les objets, décors et personnages. Un fonctionnement pas encore complètement intuitif mais qui fonctionne très bien et pour lequel à n'en pas douter Telltale Games fera quelques corrections pour le parfaire petit à petit. Si le jeu hérite des spécificités des jeux précédentes, il innove toutefois sur un point qui manquait jusqu'alors aux jeux de Telltale Games, la combinaison d'objet, car il est désormais possible d'associer des objets entre eux pour résoudre les énigmes, enfin diront beaucoup car c'est une des bases du jeu d'aventure et des Monkey Island, depuis bien longtemps.

L'aspect son est lui aussi un bonheur, tout d'abord l'environnement sonore est travaillé et très bien mis en place. Mais surtout deux points sont vraiment d'importance, les musiques sont à nouveau signées Michael Land qui avait œuvré sur les quatre épisodes de la série Monkey Island, et l'on retrouve donc une bande son très agréable et parfaitement dans la lignée des épisodes précédents dont on retrouvera quelques uns des thèmes les plus connus. Mais surtout le doublage est un sans faute où l'on retrouve la voix anglaise de Guybrush qui a été introduite dans The Curse of Monkey Island, ainsi que la voix anglaise d'Elaine de ce même Curse of Monkey Island. Le doublage est vraiment très réussi, et parfaitement relié aux expressions faciales des nos héros, et cela donne vraiment le ton du jeu.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Il aura donc fallu attendre neuf longues années pour que Lucas Arts avec l'aide de Telltale Games se décide enfin à donner une suite à la série des Monkey Island. Et si l'attente aura été longue, il n'y a pas à douter que les fans seront ravis de retrouver leurs héros dans cette nouvelle aventure parfaitement dans la lignée de la série. On regrettera seulement l'absence dans l'immédiat de sous-titres français, dont la sortie n'est guère envisagée pour un futur proche. On pourra espérer qu'il ne faudra pas attendre un an pour voir le jeu arriver en version boite avec ces sous-titres. Il ne reste plus qu'à attendre avec impatience les quatre chapitres suivants, la fin de ce premier chapitre laissant pas mal de question en suspens.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer