JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Runaway: The Dream of the Turtle

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 17 Novembre 2006
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Runaway: The Dream of the Turtle - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 25/11/2009 à 10:34


A la veille de la sortie de Runaway: A Twist of Fate, continuons notre retour sur la série, avec un retour sur le second épisode, RRunaway: The Dream of the Turtle, un épisode qui donne un tournant assez inattendu à l’histoire, et dont beaucoup se souviendront aussi pour les divers reports de la date de sortie du jeu, ainsi que pour sa fin brutale à laquelle nombre de joueurs ne s’attendaient pas. Retour sur ce jeu et rendez-vous dès demain matin pour le test du nouvel épisode alors qu’il sera enfin disponible en France.

L’histoire de ce volet des aventures de Brian se déroule quelque peu après la fin du premier épisode, on y retrouve nos héros dans les îles à se lever bien tôt pour prendre un avion afin d’aller visiter l’île de Mala, une idée de Gina qui n’enchante pas à proprement parler Brian, même s’il finit par se laisser convaincre, malgré toutes ses réserves et l’âge semblant avancé du pilote ainsi que de son appareil. Évidement, rien ne se passe comme prévu et le pilote décède et du coup Brian force quelque peu Gina à sauter en parachute avant de se sortir miraculeusement vivant du crash de l’appareil en pleine forêt, il va donc se mettre en quête de Gina, ce qui l’amènera à se lancer dans une nouvelle aventure qui l’emmènera en divers points du globe à la recherche d’un objet très important pour des personnages assez surprenants.

Get Flash to see this player.

Dans ce volet oubliez le jeune étudiant débonnaire du premier opus, autant dire que sa rencontre avec Gina et l’aventure du premier épisode l’ont complètement transformé, ainsi le Brian du premier épisode vous paraitra assez éloigné du second, mais ce n’est toutefois qu’une progression logique du personnage. Vous rencontrerez bien des nouveaux personnages sur l’île, un colonel assez hargneux, une mercenaire des plus terrifiantes, un soldat parfaitement abruti, et bien d’autre, sans oublier que nous retrouverons bien d’autres personnages du premier épisode, mais je vous laisserai la surprise de les découvrir.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

D’un point de vue graphique Runaway 2 reprends le design qui a fait le succès de son prédécesseur avec un graphisme très soignés, les décors sont divers et variés, entre les plages de sables fin et la forêt d’Hawaï et les flans enneigés de l’Himalaya, en passant par un yacht pour une croisière mémorable. On ne change pas une recette qui marche, les graphismes sont donc très réussis et présentés intégralement en 2D, même si au départ les personnages et objets sont créés en 3D, ils sont tous réintégré dans le monde en 2D et l’on retrouve donc à nouveau une très bonne intégration des éléments aux décors, ainsi qu’un design général très réussi. Il sera vraiment plaisant de se promener dans les environnements variés et dont le niveau est nettement un cran au dessus du premier épisode.

Le jeu fait à nouveau l’usage de cinématiques qui sont bien plus nombreuses que dans le premier épisode, il doit y avoir près d’une heure de séquence cinématique, d’une qualité supérieure à celle du premier épisode et venant ponctuer les moments clefs du jeu. Ces dernières sont réalisées de la même manière que le jeu et du coup se trouve parfaitement intégrées et cohérente avec le jeu, il est bien souvent difficile de savoir s’il s’agit encore de graphisme du jeu, ou de vidéo pré rendue.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Sur ce jeu comme sur le précédent je ne pourrais guère en dire plus sur le gameplay, qui identique au précédent épisode, on retrouve donc les interactions classiques, et un inventaire bien pensé où le visage de notre héro et repris, on peut ainsi le voir effectuer des actions et décrire les éléments de l’inventaire, qui peuvent être combinés entre eux. Le clic gauche permet toujours de se déplacer et le clic doit vous permettra d’alterner entre l’observation, et l’interaction avec un objet ou un personnage. On retrouvera à nouveau quelque frustration forçant à effectuer certaines actions dans un ordre bien précis, sans quoi on ne peut récupérer tel ou tel objet pourtant utile plus tard.

Comme pour le premier épisode, on nous propose un univers sonore travaillés à tous les niveaux de la musique présente en divers point de l’aventure, aux nombreux bruitages fort réussis. Sans oublier cette fois encore un doublage très juste et réussi en français. On notera juste le petit défaut que sur certaines cinématiques la voix présente n’est pas celle de l’acteur français ce qui donne parfois un résultat surprenant, mais ce n’est qu’un des petits écueils de cet épisode de Runaway.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Après moult péripéties durant le développement, et une attente bien longue pour les fans du premier épisode, Pendulo Studio, n’a guère failli à nous proposer un jeu soigné jusqu’aux plus petit détails et pour lequel les défauts sont finalement assez insignifiants. On regrettera les quelques raideurs toujours présentes du système de jeu, et des personnages ne pouvant parler en changeant de position. Mais comme pour le premier épisode; c’est une aventure fort réussie qui nous attends, avec une ambiance qui lui est bien propre et des références aux jeux vidéo et au cinéma, sans oublier un chapitre faisant référence à un jeu bien connu que je vous laisserai le plaisir de découvrir.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer