JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Jurrasic Park

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 15 Novembre 2011
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Jurassic Park - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 22/11/2011 à 17:54


Telltale Games en même temps que l’annonce de l’obtention des droits de Retour vers le Futur, avait annoncé avoir aussi obtenu le droit d’utiliser une autre grande licence du cinéma, Jurrasic Park. C’est ce jeu qui est maintenant disponible depuis quelques jours, dont je vous propose de découvrir le test, afin d’en savoir plus sur la direction choisie, très différente des autres productions du studio.

L’histoire débute en plein durant les événements du premier film. Pour ceux qui ne connaitraient pas ce film, tout se déroule sur une petite île nommée Isla Nublar à un peu moins de 200 kilomètres des côtes du Venezuela, c’est sur cette île qu'une grande compagnie InGen a réussi à recréer des dinosaures à partir de fragments de leur ADN retrouvée dans des moustiques conservés dans de l’ambre. Bien sûr, tout ne se passe pas comme prévu, et l’un des employés tente de s’enfuir avec des embryons alors qu’une gigantesque tempête frappe l’île.

Get Flash to see this player.

Dans le jeu, nous incarnons des personnages qui ne sont pas à l’écran dans le film, c’est ainsi une histoire dans l’histoire que nous propose Telltale Games et non une simple adaptation : nous incarnons plusieurs personnages ou groupe de personnages. Il y a tout d’abord un vétérinaire du parc et sa fille, deux personnages qui devaient récupérer les embryons, une équipe de mercenaires envoyée au secours des personnes coincées sur l’île, ainsi qu’une scientifique. L’histoire nous dévoilera bien des dessous du parc avec des personnages convaincants et surtout la possibilité de découvrir cet endroit d'un point de vue totalement différent.

Pour les graphismes, Telltale Games utilise toujours son moteur propriétaire, mais ce qui change le plus est sans nul doute l’aspect beaucoup plus réaliste, car même pour les épisodes Retour vers le Futur, on avait un aspect qui restait assez cartoon. Ici, le jeu est sombre et nous propose surtout de nous trouver face à de redoutables dinosaures, il n’était donc pas possible de conserver ce style cartoon, sans quoi ces derniers seraient beaucoup moins effrayants.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Jurassic Park : The Game nous présente ainsi un environnement très exotique au travers de la jungle faisant partie de l’île, sans oublier de nous proposer de retrouver plusieurs endroits clefs du film. Les dinosaures ayant fait l’objet d’un grand soin dans leur apparence, aussi bien que les personnages, on trouvera seulement les décors quelques peu en retrait parfois.

Le jeu se joue comme un Heavy Rain, ce qui est sans nul doute ça plus grande faiblesse. Car si Heavy Rain nous laissait une certaine liberté, on contrôlait tout de même le personnage et on faisait des choix régulièrement. Jurassic Park : The Game se montre totalement dirigiste, et on ne peut que progresser dans la direction prévue par les développeurs, d’autant que contrairement à Heavy Rain où le fait de rater une séquence ne faisait que modifier la scène, ici et en bon nombre de moments, il s’agira d’occasionner la mort en général de manière assez peu agréable de notre personnage ou groupe de personnes. Ce qui amène à un autre problème : les touches utilisées sont assez simples, il s’agit des touches Z,S,Q,D, donc il faudra bien songer à basculer son clavier en QWERTY pour ne pas avoir d'ennui, mais surtout cela se limite à ces quatre touches ainsi que parfois à la souris. Un autre problème vient du fait qu’il s’agit parfois de réaliser des suites de deux ou trois touches : si l’on sait que l’on doit produire deux ou trois touches par le nombre de cercles, toutefois en bien des endroits, le délai est extrêmement court et la touche suivante n’apparaît qu’une fois la bonne touche validée. Il ne sera donc pas rare de devoir répéter la séquence une fois que l’on connaît la bonne touche.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Heureusement, le jeu propose quelques dialogues dans lesquels nous pouvons faire des choix, mais aussi quelques énigmes bien intégrées et bien pensées. Par contre, l’interface permettant d’explorer les lieux que l’on rencontre, est assez ennuyeuse puisque les zones cliquables sont rapidement visibles. Cependant, il n’est réellement possible de cliquer sur ces zones pour les observer une fois que celles-ci sont à peu près au centre de la caméra, une interface en toute logique prévue pour les consoles mais qui aurait gagné à être plus flexible sur PC.

La bande son du jeu est fort agréable et bien conçue. Du côté des musiques, on regrettera peut-être de ne pas entendre plus le superbe thème composé par John Williams pour les films. Les environnements sont très corrects et les cris des dinosaures laissent une très bonne impression. Le doublage anglais est aussi de bonne qualité avec, en de rares occasions, des changements de qualité un peu étranges.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Difficile de conclure sur ce jeu... Si la dernière saison de Sam & Max était vraiment parfaitement maitrisée, la première série de Retour Vers le Futur s’est montrée très agréable du côté de l’histoire mais manquait quelque peu d’énigmes de qualité. Ici, certe des énigmes sont présentes mais elles sont assez rares, et on a finalement pas grand-chose à faire en dehors de presser les boutons dans les séquences imposées. Globalement pour l’exploration des décors, il suffira de basculer entre les personnages et de bien regarder chaque point possible. Ne cherchez pas d’inventaire, tout se fera de manière automatique. L’histoire est sans aucun doute le point le plus réussi du jeu, les auteurs ont parfaitement réussi à retrouver l’ambiance du parc, et surtout à construire une histoire autour des événements du film qui ne sont que le point de départ de cette aventure. Il est juste dommage que finalement, on se retrouve avec un jeu qui n’apportera guère de challenge au joueur et se montrera même frustrant par endroits.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer