JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Sherlock Holmes et Le Mystère de la Ville de Glace

  • Série : Sherlock Holmes
  • Développeurs :
  • Distributeurs :
  • Plateformes : Nintendo 3DS
  • Date de sortie : 2 Novembre 2012
  • Présentation : 3D / 1ère personne

Sherlock Holmes et le Mystère de la Ville de Glace - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 19/11/2012 à 19:37


Sherlock Holmes est de retour sur console portable dans un jeu développé par Waterlily Games, un studio appartenant à Frogwares qui nous propose une approche assez différente de ce qui nous a été offert, il y a quelques semaines, par Frogwares sur PC, Playstation 3 et Xbox 360. Voyons en détails ce Sherlock Holmes et Le Mystère de la Ville de Glace.

L'histoire se déroule à Londres et nous sommes, après une très brève introduction, avec Sherlock Holmes et le Dr Watson paisiblement installés au 221B Baker Street, enfin si le Dr Watson est bien tranquillement en train de lire son journal, Sherlock quant à lui, comme à son habitude entre deux affaires, semble quelque peu impatient, jusqu'à l'arrivée d'un message leur demandant de se rendre au centre de convention. C'est là qu'ils découvrent une machine et son mystérieux inventeur, cette dernière est déréglée et produit un très puissant blizzard dans Londres, à l'origine de températures glaciales. Il va donc nous falloir trouver ces fameux cristaux pour désactiver la machine, et redonner à Londres un temps normal.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Disons le tout de suite, ne vous attendez pas à de grandes surprises ou révélations, l'histoire du jeu est extrêmement basique, nulle grande révélation ou retournement de situation dans cette aventure comptant un petit nombre de personnages avec lesquels nous aurons assez peu d'interactions, le jeu étant plus là pour nous proposer diverses énigmes et une chasse aux objets dans les différents lieux auxquels nous aurons accès petit à petit en progressant dans l'aventure.

Le graphisme du jeu est relativement simple, les décors sont un mélange de 3D et de 2D, le tout étant dans l'ensemble assez agréable à regarder. Malheureusement, certains éléments sont parfois extrêmement décevants, telle la boîte que l'on doit ouvrir à un moment qui est vraiment très peu détaillée, malgré les capacités de la 3DS à afficher une 3D fort agréable. On constatera un manque de soin que je trouve aussi du côté des vidéos venant ponctuer l'histoire et n'étant guère attractives, avec une animation des plus basiques. Les visuels des personnages durant les dialogues sont heureusement plus réussis mais manquent quelque peu de variété.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le gameplay ne rattrape malheureusement pas vraiment les choses, l'interface est pour le moins imprécise et peu intuitive. Ainsi l'on dirige le curseur sur l'écran du haut via l'écran tactile du bas, toutefois au lieu de déplacer de manière régulière le pointeur sur l'écran du haut, appuyez à nouveau au centre et le curseur reviendra au centre de l'écran du haut. Pour peu que l'on aille regarder dans les coins, certaines actions présentes dans l'écran du bas se déclencheront, car présentes aussi dans l'écran du haut, à l'approche des quatre coins de l'écran, mais surtout car les actions sont effectuées au moment où l'on relève le stylet. Il est difficile ne pas se poser la question du choix de ce mode de contrôle tant reproduire le fonctionnement d'un pavé tactile eut été bien plus simple et intuitif. De même, la carte utilisant l'écran du haut, sans qu'il n'y ait grand intérêt, rend les déplacements plus difficiles.Il aurait pourtant été tellement plus simple d'avoir la carte directement sur l'écran du bas, la 3D ne lui apportant rien.

Le jeu nous propose toutefois un gameplay un peu plus diversifié, bien qu'assez simple. Il faudra régulièrement chercher des objets qui seront nécessaires pour débloquer l'accès aux diverses énigmes. Rien de bien insurmontable, notamment avec l'existence d'un bouton révélant les points actifs de la scène, de même sur la carte les zones où il reste quelque chose à faire sont marquées d'un point d'exclamation, pratique pour ne pas se perdre. Le second problème du jeu intervient cependant dans les énigmes. Ces dernières sont pour la très grande majorité extrêmement basiques, et ne représenteront guère de challenge pour la grande majorité des joueurs, seules quelques énigmes se montreront plus délicates. Malheureusement, si dans le précédent épisode sur Nintendo DS, on avait un système d'indices, celui-ci a disparu au profit de la possibilité de passer une énigme au bout d'un certain temps. Dernier point à soulever, l'extrême lenteur du jeu : celui-ci ne réagit guère au doigt et à l'œil notamment dans les énigmes. Pour un bon nombre d'entre elles, il faut placer les items dans un ordre précis ou faire certaines actions, et il faudra toujours trois à quatre secondes une fois les actions correctement effectuées pour que le jeu indique la réussite de l'énigme.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le côté sonore est des plus basiques pour ce jeu, très peu de variété dans les musiques, on n'a pas vraiment l'impression d'entendre différents morceaux au cours de l'histoire, le jeu ne faisant que peu d'usage d'autre sons et aucun dialogue n'étant doublé.

C'est difficile de conclure positivement sur Sherlock Holmes et le Mystère de la Ville de Glace. Si l'idée de départ semble, comme pour son prédécesseur, de proposer un jeu dans la lignée du Professeur Layton, force est de constater qu'il n'y parvient pas. Si certains des écueils du précédent épisode ont été évités, les énigmes sont cette fois bien compréhensibles. Le jeu hérite malheureusement d'une jouabilité très perfectible et d'énigmes bien trop simples pour nous demander de nombreuses heures de jeu, sans véritable évolution de la difficulté. Le jeu se finira en 5 à 6 heures et il n'y a malheureusement aucun à côté pour prolonger l'aventure. Les énigmes sont toutes obligatoires dans le parcours du jeu : il n'y a donc aucun retour pour chercher d'autres énigmes cachées ou autres. Difficile donc de recommander ce jeu : si vous voulez jouer avec Sherlock Holmes, mieux vaut s'intéresser aux versions PC et consoles de salon, beaucoup plus intéressantes et agréables à jouer.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer