JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Dracula : Origin

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 29 Mai 2008
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Dracula : Origin en Test

Par Aurelien Vandoorine le 16/06/2008 à 10:46


Après nous avoir proposé plusieurs aventures de Sherlock Holmes, Frogwares s’attaque à un autre personnage connu de la littérature, le Comte Dracula, mais surtout particulièrement du professeur Van Helsing qui est le personnage que nous allons incarner durant cette nouvelle aventure. Après des jeux plutôt gais et un peu drôle avec les derniers Sherlock Holmes (grâce au Docteur Watson pour la Nuit des Sacrifiés) et 80 Jours, nous avons ici à faire à un jeu bien plus sombre.

Cliquer pour agrandirCette nouvelle aventure, démarre à Londres pour changer où nous découvrons le professeur Van Helsing dans son étude des vampires, qui sera d’ailleurs fort intéressante pour la suite du jeu, lorsque lui parviens un courrier de l’un de ses disciples qui a apparemment découvert la résidence du comte, et s’apprête à y pénétrer. Malheureusement la lettre indiquant qu’il devrait être de retour avant que celle-ci n’arrive entre nos mains, ce dernier semble ne pas avoir survécu. 

Il nous est aussi fait mention de l’intérêt du comte pour la ville de Londres, et demandé d’annoncer la nouvelle à Mina, sa compagne, notre professeur s’y rend donc aussi tôt, mais ne pourra toutefois se résoudre à annoncer ainsi la nouvelle à cette gente dame. Il nous sera plutôt utile de fouiller les journaux et document du disciple qui vont nous permettre de localiser la résidence londonienne du comte. 

Cliquer pour agrandirC’est ainsi que le jeu débute et vous laisse vous lancer à la poursuite du plus célèbre des vampires, l’histoire vous mènera donc en divers endroit, à commencer par Londres, avant de rejoindre l’Egypte puis la Transylvanie toujours à sa poursuite avec une étape en Autriche. Bien que la plus part des environnements seront visités dans des conditions nocturnes, l’Egypte offre sur ce point un contraste avec son soleil resplendissant en ville. Il sera donc de votre devoir de retrouver les indices permettant à la fois de suivre le comte et d’accomplir une autre tâche que je vous laisserai découvrir en jouant au jeu. 

La jouabilité est très similaire à ce à quoi nous sommes habitués, le clic gauche permet de faire les multiples actions possibles avec le double clic permettant de raccourcir les déplacements, le raccourci le plus intéressant et la molette de la souris permettant rapidement de faire défiler les items en notre possessions sans avoir à passer par notre inventaire. Un appui sur la barre d’espace vous aidera si vous êtes perdu en vous révélant les zones actives à l’écran. Une aide qui vous évitera de tourner pendant des heures à la recherche d’un objet manqué, mais ne vous donnera toute fois aucune aide sur la résolution des énigmes. 

Cliquer pour agrandirOn retrouver aussi les traditionnels et forts utiles informations disponibles dans les jeux Frogwares, ainsi un historique des conversations vous permettra de retrouver l’historique de vos discussions au cas où vous auriez manqué un élément dans une discussion passée un peu rapidement, tandis qu’un onglet vous permettra de consulter tout les documents trouvés (extrait de journaux, livre, …), un dernier onglet report sera utilisé par notre héro pour laisser diverses notes ou croquis à notre utilisation. La dernière zone étant l’inventaire permettant de faire les associations éventuelles entre items, aussi bien que de sélectionner ces derniers pour les utiliser dans le jeu. 

Le jeu nous propose un lot habituel d’énigme plus ou moins complexe et d’associations d’objet qu’il faudra parfois un peu de temps pour trouver afin de progresser dans le jeu, les puzzles sont bien intégré et complète l’ambiance déjà mystérieuse du titre. Celle-ci est bien retranscrite par les graphismes du jeu, on trouve cette fois un jeu mêlant arrières plans pré calculé et affiché en 2D dans lequel des personnages et objets sont intégrés en 3D. 

Cliquer pour agrandirDe manière globale les graphismes sont une jolie réussite, les personnages sont bien intégrés aux décors 2D, il leur manque peut être juste une meilleure intégration vis-à-vis de l’éclairage des scènes. Le jeu s’accompagne de diverses cinématiques agréables, dont la synchronisation labiale n’est pas parfaite, mais sont fort intéressante pour faire avancer l’histoire. On notera d’ailleurs quelque clin d’œil à notre ami Indy avec l’une des scènes du jeu, mais surtout les cinématiques accompagnant le voyage entre deux parties du monde. 

Les décors 2D sont fort travaillés et fourmillent de détails, ainsi que de jolis effets de lumière venant ajoutant au qualité du jeu une fort belle ambiance, qu’il s’agisse de lieu fortement éclairés, ou surtout de lieux plus sombres, il leur manquerait juste un peu plus de dynamisme. On passera notamment par un cimetière londonien, une bibliothèque richement décorée en Autriche, un musée manquant quelque peu de rangement en Egypte, sans oublier la demeure du comte en personne. On notera aussi les écrans de chargement présentant quelques jolis artworks du jeu. 

Cliquer pour agrandirLa musique souligne elle aussi de manière agréable l’ambiance accompagnée de bruitages tout aussi réussi. On découvrira ainsi quelques thèmes forts agréables et qui nous accompagneront lors de la plus grande partie du jeu. On trouve aussi un doublage français de bonne qualité et globalement bien joué. 

En conclusion nous avons donc affaire à un jeu d’aventure classique, mais réalisé avec brio comme l’on peut s’y attendre d’un développeur très habitué à ce style de jeu. Des puzzles bien intégrés dans une histoire intéressante basée sur des personnages de la littérature biens connus. Un jeu qui plaira donc sans nul doute à tout les amateurs d’aventure, a condition de ne guère être rebuté par les histoires de vampires bien sûr.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer