JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Tesla Effect

  • Plateformes : PC , Mac
  • Date de sortie : 8 Mai 2014
  • Présentation : 3D / 1ère personne

Tesla Effect - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 13/09/2014 à 13:07


Seize ans c'est le temps que les fans auront dû attendre pour retrouver Tex Murphy, et pouvoir enfin poursuivre l'aventure après la fin des plus abruptes de Tex Murphy: Overseer en 1998. Ou plutôt depuis 2012, car c'est à ce moment que sera lancée la campagne de financement du nouvel épisode, qui atteindra sans trop de difficulté la somme requise ainsi qu'une marge confortable. Deux ans plus tard le jeu est sorti en mai. Il est donc temps de passer au test de ce jeu.

Tout d'abord avant de parler du jeu quelques précisions, le jeu est sorti il y a maintenant quatre mois une attente que j'ai volontairement tenue, afin de voir si les problèmes de la version française serait corrigés par les développeurs. Ceci n'étant pas le cas, plusieurs fans ont réalisé d'eux même une nouvelle version française. Ce test est réalisé avec l'une de ces versions française, qui est disponible en cliquant ici. Elle n'est pas non plus parfaite mais améliore grandement la version originale. Sans plus attendre voici le test.

Tex Murphy est un détective privé des plus surprenant, vivant près de Coït Tower à Chandler Avenue une rue restée à l'image de l'ancienne ville de San Francisco, et plus précisément dans l'hôtel Ritz. Si de nos jours ce nom à une certaine renommée il n'en est plus rien à l'époque où se déroule cette nouvelle aventure, ce n'est guère qu'un hôtel minable, au milieu d'un quartier délabré peuplé de mutants. Pour ceux qui découvrirait la série avec ce jeu, sachez simplement qu'une troisième guerre mondiale à eu lieu, qu'il fait perpétuellement "nuit" et que les être vivants sont dans deux catégories "mutants" et "norms". C'est donc dans ce quartier que commence l'aventure. Si je n'en dirai guère plus c'est afin de ne pas révéler d'information cruciale aux joueurs qui n'auraient pas encore fait Overseer, ceci sera d'ailleurs ma première recommandation, jouer à Overseer avant Tesla Effect, sans quoi la transition sera sans nul doute un peu plus difficile.

Après une début des plus "choc" mais finalement habituel pour notre privé maniant à son habitude un humour noir et cynique, nous allons tenté de comprendre ce qui nous arrive, car semble-t-il nous avons oublié un certains nombre de choses. Heureusement les habitants du quartiers vous connaissent et vous retrouverez notamment le très sympathique Louie Lamintz et Rook Garner râleur comme à son habitude. Ce qui vous permettra de comprendre au mieux votre situation, non sans enquêter sur un événement qui a eu lieu dans l'immeuble en face du votre. Tout ceci ne fera que déclencher une suite d'événement, plus ou moins agréable pour notre héro malchanceux comme à son habitude, mais nous permettra aussi de découvrir un certain nombre d'élément sur ce dernier, et bien entendu au passage nous n'aurons guère plus à faire que de sauver le monde.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu reprends la recette des épisodes précédents, ou plus précisément des trois épisodes précédents, le premier était un mélange de simulateur de vol, et d'exploration et le second un point & click traditionnel, mais c'est véritablement avec le troisième épisode Under a Killing Moon que tout a changé, le jeu passant en 3D, et utilisant de nombreuse cinématiques tournées avec de vrais acteurs intégré dans les décors 3D, le tout avec une ambiance très série B. Ce nouvel épisode reprends donc cette recette mais grandement améliorée par les avancées technologique. A l'époque des derniers jeux la HD était bien loin d'exister et les vidéos de qualité bien moindre, vous apprécierez sans aucune doute ce passage à la haute définition. C'est ainsi que la majeure partie des scènes de dialogues se font au travers de ces nombreuses vidéos et séquences en images de synthèses plutôt bien réalisée. Bien entendu on est en deçà de ce qu'un gros film ferait au cinéma, mais les budgets sont sans aucune mesure, et la réalisation et la direction artistique sont réussie, on trouvera peut être simplement certain décors d'une qualité un peu inférieure, toutefois les nombreux acteurs donnent un vrai cachet au film.

Le reste du temps vous vous promènerez dans un univers tout en 3D. au travers d'un petit nombre de lieux, bien sûr le quartier de Chandler Avenue reconstitué avec fidélité en est le point central, mais nous pourrons aussi découvrir quelques lieux différents. Le principal point noir sera peut être la qualité finalement en deçà de ce que l'on peut avoir dans les jeux récents, des objets manquant de profondeurs ou de détail. Ce qui va aussi rendre parfois difficile la découverte de certains objets nécessaires à notre avancée. La majorité des décors se trouvent aussi relativement figé.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu se joue de manière assez proche des anciens épisodes, la première différence notable tenant dans le déplacement du personnage, si les épisodes précédents utilisait la souris exclusivement, le jeu a aujourd'hui adopté la jouabilité habituelle des jeux à la première personne, ce qui se révèle bien plus pratique que l'ancien system pour l'exploration, évitant aussi de devoir basculer entre un mode déplacement et un mode d'interaction.

On trouve aussi un inventaire revu, bien que restant assez proche de ce que l'on pouvait connaître un clic droit donne accès à quelques options dont l'inventaire et le déplacement vers d'autres zones. L'inventaire et toutefois quelque particulier. En effet utiliser un objet vous demandera d'allez à proximité de l'endroit où vous souhaitez utiliser l'objet, de le pointer avec le curseur, puis de basculer dans l'inventaire et cliquer sur l'icône de main après avoir sélectionné l'objet en question. Les associations d'objet se font par le biais de deux zones en bas de l'écran, il faut déplacer les deux objets dans chacun des emplacements, ce qui est un peu étrange déplacer un item sur l'autre ne permettant pas cette action.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Un dernier petit point noir, concerne la collecte d'objet, le jeu propose deux modes de difficulté, un mode expert désactivant toutes les aides, et un mode débutant, dans ce dernier on a droit à l'usage d'une aide intégrée au jeu, mais surtout d'une lampe de poche qui uniquement dans le mode débutant permet de faire scintillé les objets pouvant être ramassé. Une option qui aurait pu être intéressante aussi en mode expert, car si dans des lieux de moindre taille cela n'est guère utile l'un des lieux propose une taille bien supérieure et les quelques objets requis peuvent alors devenir très difficile à trouver.

La bande sonore du jeu est de bonne consistance, tout d'abord avec des musiques fort agréable et bien utilisée tout au long du jeu, bien qu'elles soient plus souvent utilisées lors de séquence non jouable que véritablement durant notre exploration, ou seul le bruit des environnements nous accompagne. Sur ce points nous avons des sons assez variés, toutefois quelque problème de niveau sonore sont a noté, parfois un fort décalage entre le niveau de différents sons.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Pour finir, les voix, de ce côté il n'y a pas grand chose a redire le jeu étant exclusivement en anglais, les voix choisies et dirigées par les créateurs sont de fort bonne qualité, et campent leurs personnages de manière très réussie, avec Tex au premier plan cela va de soit. Le seul problème dont j'ai pu parler au début de ce test est le sous titrage totalement raté fourni à l'origine avec le jeu. Un point pourtant important pour rendre le jeu disponible à tous, et financé par la communauté dans les objectifs supplémentaires. Heureusement, le travail de quelques fans a permis d'améliorer ceux-ci, mais cela reste malheureusement moins bon que ça n'aurait pu l'être, et restera donc une déception.

En conclusion, Tex Murphy est un bon jeu, peut être un peu trop facile, la plus part des énigmes n'étant guère compliquée, on aura souvent plus de difficulté à trouver les objets ou informations requises qu'à résoudre ces dernières. L'autre point faible est la réalisation graphique cette dernière est vraiment très loin de ce que l'on peut attendre de nos jours, ce qui se ressent, heureusement cela est quelque peut compenser par la direction artistique générale du jeu, il faudra donc accepter cela pour prendre du plaisir à jouer. Le jeu signe le retour de la FMV, est avec la HD on ne peut que se dire que ce n'est vraiment pas une mauvaise idée si cela est bien réalisé. Tesla Effect propose donc une bonne suite au dernier épisode de Tex Murphy, et laissera lui même quelques questions en suspens. On pourra espérer un nouvel épisode qui nous remettra sous l'imper et le chapeau de Tex, pour en savoir plus sur certains points, en espérant une réalisation plus proche de ce que l'on peut avoir de nos jours.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer