JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Gabriel Knight: Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 2014
  • Présentation : 2.5D / 3ème personne

Gabriel Knight: Sins of the Fathers 20th Anniversary Edition - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 21/10/2014 à 20:16


Gardé longtemps secret bien après la campagne de financement participative de Pinkerton Road Studio, ce n'est qu'il y a un an qu'a été dévoilé que Mysterious Game X était en fait une édition remasterisée de Gabriel Knight. Une grande occasion pour les 20 ans de la série, bien qu'au final ce soit l'annonce qui ait été faite au 20 ans, le jeu d'origine étant sortie en 1993. Voyons donc ce que nous ont réservé Pinkerton Road Studio ainsi que Phoenix Online Publishing qui a œuvré à la réalisation de ce remake.

Gabriel Knight, n'est a priori pas vraiment le héro typique, écrivain de roman d'horreur au public très impressionnant d'une unique lectrice, est hanté par d'étrange cauchemars depuis plusieurs jours. Il travaille avec l'aide d'un inspecteur de police nommé Mosley sur un nouveau roman. Son idée étant de s'inspirer des événements récents, s'agissant de mystérieux meurtres Voodoo. En dehors de cela notre héro est plutôt attiré par la gente féminine. Mais c'est un monde qui lui est totalement inconnu qu'il va découvrir. Entre la réalité de la pratique Voodoo à la Nouvelle-Orléans, et son lourd héritage dont il ne soupçonnais jusqu'alors pas le moins du monde son héritage.

C'est donc dans cette ville de Louisiane que nous allons donc nous trouver la majeure partie de ce jeu, avant de voir un peu de la terre des ancêtres de Gabriel, mais aussi un lieu plus étrange, mais essentiel à la quête de notre héro. Comme d'habitude avec Jane Jensen nous aurons droit à une histoire basé sur de véritables faits connus y mêlant alors ses éléments de fiction, qui donne un jeu bien construit et dans lequel si l'on en prends le temps il y a beaucoup à découvrir, tant les dialogues optionnels sont nombreux.

Le jeu a été entièrement recréé, aussi les décors ont gagné en complexité et en qualité, par rapport à il y a 20 ans les différences sont évidemment flagrante, et c'est un mélange de 2D et 3D qui a été choisit pour réalisé ce remake. On notera aussi que certains décors ont lors de cette révision jeté un pont avec le second épisode (tourné avec de vrais acteurs), notamment dans la partie se déroulant en Allemagne, qui est le lieux principal du second épisode. On appréciera donc grandement ce travail de très belle qualité la majeure partie du temps, et qui ont su gardé le charme et la diversité du jeu d'origine. Le jeu nous propose aussi de sympathiques scènes illustrées faisant office de cinématiques.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Tout n'est malheureusement pas parfait, notamment l'intégration 3D laisse parfois a désiré, de même que certains décors 2D, où l'on a de manière assez régulière un cruel manque de profondeur de certains éléments, et une intégration des personnages 3D, qui n'est pas toujours parfaite à ces derniers. Toutefois cela reste d'un niveau bien supérieur à Moebius qui l'avait précédé, même si des améliorations pourront encore être apportées aux animations, qui manquent encore d'un petit quelque chose. Pour finir le jeu nous propose de sympathique représentation des visages en 3D des personnages, ce qui est une bonne idée, mais toutefois les visages se montre relativement peu expressif comme figé dans une expression unique.

Le gameplay a beaucoup évolué par rapport au jeu d'origine, si l'on retrouve tout ce qui était présent à l'origine certains mécanismes et certaines logiques ont changé dans cet épisode, ce qui laissera s'interroger parfois le joueur connaissant le jeu d'origine. Ainsi certaines actions ne se passent plus les mêmes jours, ou des informations ne sont plus obtenues par le même moyen, voir même des items ont complètement changé d'endroit, nous demandant alors de chercher pour ces nouveaux objets. Ceci a été aussi fait clairement dans le but d'être plus directif avec le joueur, il y a moins d'actions pouvant être réalisées, sans avoir rempli certaines conditions.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu nous propose une interface revue est corrigée, le clic gauche sur un point d'intérêt permettra d'afficher un certains nombre d'actions possibles avec ce point, tandis que l'inventaire gagne aussi en clarté, et le jeu nous propose aussi de trouver un carnet permettant de se souvenir de nos actes passé, ce derniers présentant aussi une sorte de making-of de chaque scène avec des comparatifs entre le dessin d'origine, le jeu d'origine et cette version recrée. En plus de cela on trouvera une page permettant d'obtenir quelques indices si cela vous été nécessaire, ces derniers restant toutefois plutôt vague, et n'ayant pas pour but de donner la solution pas à pas. On trouve de plus un bouton d'accès à la carte pour se déplacer, et bien entendu le compteur de point est toujours présent.

L'audio aura parlé de lui bien avant la sortie, en effet le casting à été entièrement revu, les acteurs interprétant chacun des caractères sont maintenant différents, ce qui a pu susciter de nombreux débats chez les fans. Les voix sont dans tous les cas de bonne qualité, et bien jouée, peut être notera-t-on juste parfois quelque variation de niveau un peu dommage. On notera aussi la présence des le départ de sous-titres en français, qui sont de bonne qualité, malgré quelques grosses erreurs ici ou là.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Au final, le point décevant viendra de la musique, et non pas de la musique en elle même, mais de son emploi, si elle a fait l'objet d'une refonte, comme le reste du jeu, il est vraiment dommage den e pas en avoir profiter pour la rendre plus adaptée au jeu moderne, on retrouve du coup la bande originale d'origine, avec une vitesse de répétition assez élevée, ce qui aurait sans aucun doute pu être amélioré. Enfin, reste cette petite mélodie parfois un peu horripilante, lorsque l'on trouve un objet ou réalise une action importante pour l'histoire, le son en étant très élevé et pouvant la faire résonner a plusieurs reprise dans un laps de temps très court.

En conclusion, l'idée du remake de Gabriel Knight est bien sûr une bonne idée, c'est l'occasion de faire découvrir cette série à un nouveau publique, et peut être d'ouvrir la voie à un retour de la série. Malheureusement on restera déçu de l'adaptation, si l'histoire reste toujours le point fort du jeu avec ces personnages et ses dialogues, et un gameplay efficace, il est dommage que la réalisation graphique et sonore ne soit en demi teinte, et ne soutienne pas se retour. Là où le jeu d'origine était en 2D ce passage à un mélange 2D/3D n'est pas totalement convaincant, là où des exemples tels que les éditions spéciales de Monkey Island ont montré de grande possibilité en restant tout en 2D et avec une bascule à tout instant entre les jeux d'origine et mis à jour.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer