JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Shardlight

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 8 Mars 2016
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Shardlight - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 08/03/2016 à 18:01


Voilà déjà 10 ans que le studio indépendant Wadjet Eye Games fondé par Dave Gilbert nous propose de nombreux jeux d’aventure au style des plus classiques. C’est encore le cas cette année avec Shardlight qui est désormais disponible et que je vous propose de découvrir en test.

Dans Shardlight vous incarnerez Amy une jeune femme débrouillarde et mécanicienne qui a été envoyé dans une zone désolée afin de réactiver un réacteur alimentant la ville en énergie. C’est un emploi assez particulier et qui doit permettre par sa réalisation de recevoir un ticket de loterie, qui doit donner une chance à son porteur de remporter une dose de vaccin, contre une maladie mortelle et incurable. Le monde a été frappé il y a des années par de nombreuses bombes, le ciel bleu a disparu et la maladie des « Poumons Verts » frappe tout le monde. Toutefois une élite appelée les aristocrates disposant des richesses n’a de son côté aucun problème à se soigner, seul le peuple doit se débrouiller pour obtenir les fameux tickets de loterie et espérer ainsi gagner une dose de vaccin.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

C’est donc dans cet environnement que par l’accomplissement d’une tâche, Amy va se retrouver propulser dans un monde qu’elle ignorait, tandis qu’elle ne souhaite qu’obtenir une dose de vaccin. Un mystérieux message qu’il nous faudra remettre à un tout aussi mystérieux destinataire remis par un homme pris au piège sous des débris, sera le point de départ de son aventure, qui nous mènera à mieux comprendre le monde dans lequel nous évoluons ainsi qu’à rencontrer de nombreux personnages divers et variés ainsi dont certains font même parti d’un culte de la Grande Faucheuse, c’est dire.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Wadjet Eye Games nous propose comme toujours un jeu classique dans sa réalisation, tant visuellement qu’en terme de gameplay. Utilisant toujours des visuels de style pixel-art du plus bel effet. Bien que la résolution soit plus basse en plus d’être pixellisée, le jeu nous propose un univers vraiment riche visuellement et possédant une véritable vie, nombreuses sont les scènes qui ne sont pas simplement statique et on sent tout le soin apporté à l’ensemble de ces dernières. Sans oublier les personnages que nous incarnons et rencontrerons, chaque personnage est suffisamment détaillé et animé pour être crédible, le tout renforcé par l’usage des portraits de personnages durant les dialogues.

Le gameplay est quant à lui extrêmement classique, avec l’usage des clics droit pour l’observation et les détails, et gauche pour toutes les interactions et la manipulation des items dans l’inventaire. Le jeu dispose aussi d’un certain nombre d’énigmes qui disposeront d’écrans qui leurs seront propre et permettront de résoudre celle-ci plus facilement, en règle général par l’usage en plus d’un item adapté à la situation. Les énigmes sont bien pensées et logiques, et l’on ne se retrouve que très rarement sans vraiment savoir quoi faire, après un peu de réflexion viens souvent le moment où l’on comprend et où l’on peut arriver à bout d’une énigme.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu dispose d’une bande son fort réussie que cela soit l’ambiance globale des lieux visité, bien souvent en piteux états, avec les bruits naturels, ou la musique bien souvent jouée à la guitare qui renforce de manière très agréable l’histoire et les diverses séquences du jeu. Tout cela accompagné en plus d’un doublage réussi et soigné donnant vie à l’ensemble des personnages du jeu que nous rencontrerons, des aristocrates à la petite fille.

Shardlight est un jeu fort agréable, mêlant ses graphismes rétro et pixellisé mais dans le même temps très soignés et fourmillant de détails, de petites animations qui donnent vie à un univers dont on comprend rapidement l’histoire et son impact sur les différents personnages au travers d’un scénario bien pensé, avec des énigmes parfaitement intégrées à l’histoire.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer