JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Deponia Doomsday

  • Plateformes : PC , PlayStation 4 , Xbox One
  • Date de sortie : 1 Mars 2016
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Deponia Doomsday - Le test

Par Aurelien Vandoorine le 12/03/2016 à 14:52


Prévu comme une trilogie, c'est de manière assez surprenante et très rapide que Daedalic Entertainment nous a prévenu de l'existence de Deponia Doomsday, qui a été développé dans le plus grand secret, puisqu'il est sorti 5 jours après son annonce. Vous devez vous demander, surtout si vous avez joué aux trois épisodes de la trilogie, comment un quatrième épisode était possible, eh bien je vous propose d'en savoir un peu plus grâce au test. Par ailleurs ci vous n'avez pas jouer à la trilogie originale je vous recommande de ne pas poursuivre votre lecture qui pourra autrement vous révéler des éléments de l'intrigue des épisodes précédents.

Pour ceux qui ne s'en souviendrait pas dans la série Deponia nous incarnons Rufus, un Déponien, dont le seul objectif a jamais été d'atteindre Elysium par n'importe quel moyen possible, à partir du moment où il semble totalement improbable que son plan puisse marcher. Après toutes ses aventures la trilogie se conclus d'une certaine manière que je ne reprendrai pas ici, mais qui ne semblait pas laisser entrevoir de nouvel épisode, du moins jusqu'à ce jour. Au début de ce nouvel épisode nous retrouvons Rufus, mais il semble plus vieux et surtout, il a, ..., une moustache! Et notre héro dans se monde de Deponia enneigé et bien décidé pour une raison que l'on ignore à faire sauter toute la planète, qui est infesté par les Fewlocks, sorte d'hommes lézards dont on ne sait trop d'où ils peuvent provenir, la planète explose donc, et le jeu se termine donc ainsi après quelque minutes.

Ou pas, notre héro se réveille soudain et il semble que tout cela ne soit qu'un rêve mais est-ce bien le cas ? Au moment où nous le retrouvons notre héro n'a qu'une idée en tête se rendre sur Elysium et y emmener Toni. Où est Goal me demanderez-vous, eh bien si tout cela n'était effectivement qu'un rêve il semble que les événements se déroule avant le premier jeu de la série, et que Toni et Rufus y sont encore ensemble. Tout sera bouleversé par l'arrivé du Professeur McChronicle inventeur d'une machine à voyager dans le temps, qui va être la source des aventures e notre héro qui cette fois peut être réussira à atteindre Elysium qui sait.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Autant le dire tout de suite vous ne serez pas du tout dépaysé par les graphismes du jeu, qui reprennent très précisément les designs et visuels de la trilogie. On retrouve donc un jeu d'aventure intégralement en 2D dont l'ensemble des graphismes ont comme il se doit avec Daedalic était extrêmement soignés. Et nous y retrouverons bien sûr des décors que nous avons déjà pu voir sous un autre jour, ainsi que des personnages connus tel que Tony, Wenzel et peut être d'autres, mais aussi de très nombreux nouveaux personnages dont McChronicle tout aussi haut en couleurs les uns que les autres.

Notre héro allant pouvoir voyager dans le temps, cela sera l'occasion de voir aussi certains lieux dans d'autres conditions, ou bien même dans d'autres temps, ou époques alternatives, chacun de ces lieux disposant de sa propre personnalité ainsi que de sa palette de couleur, je ne pourrais trop en dire sans vous en révéler sur le jeu, mais il existe réellement une belle variété d'emplacements à découvrir et a explorer.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu se joue tout comme les anciens avec une interface tout à la souris, non sans quelques nouveautés qui ne plairons pas forcément à tout le monde. Le clic gauche permet d'effectuer l'ensemble des actions, tandis que le clic droit permet d'observer un grand nombre d'objets, lieux et personnages, tandis que l'on disposera toujours d'un inventaire que l'on fera apparaître ou disparaître à volonté  à l'aide de la molette de la souris.

Une des nouveautés sera bien entendu l'existence du fameux moyen de voyager dans le temps, ce qui pourra parfois réaliser vos actions, ou permettre de se déplacer d'une époque à une autre, ce qui aura bien entendu des conséquences sur la résolution de certains puzzles. D'un autre côté ce qui en rebutera peut être certains il sera parfois question de rapidité pour la réalisation de certaines actions à faire dans un temps limité et de quelque jeux à réaliser. Toutefois il n'y a pas de problème à échouer une boucle temporelle de plus permettant de recommencer, et certains des plus compliqués peuvent aussi être simplement passé si nécessaire.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

L'audio est aussi soigné que dans les précédents épisodes et l'on retrouvera un doublage original efficace des nombreux personnages du jeux, et les voix déjà connues des différents personnages qui font leurs retours dans cette nouvelle aventure de Rufus. Le tout soutenu par une excellente traduction française qui permettra de profiter du jeu dans les meilleurs conditions. Quand à la musique elle est bien entendu dans le ton de ce que nous connaissons déjà, sans oublier pour conclure... Huzzah! Même si ce chant est bien moins présent dans cette nouvelle aventure.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

 Deponia Doomsday est une suite efficace à la série des Deponia, peut être toutefois restera-t-on sur notre fin une fois le jeu terminé, en se disant tout ça pour ça. Une autre petite déception est l'absence de nombreux personnages clefs de la série que nous avions pu rencontrer dans la trilogie originale.  Mis à part ces défauts le jeu reste fidèle à Deponia, Rufus est bien là et ne va rien trouver de mieux à faire dans ce nouvel épisode que de mettre le temps sens dessus dessous, et qu'il faudra réparer tout cela à la manière habituelle de Rufus, sans parler des énigmes parfois délicates tant les énigmes peuvent être déjantées.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer