JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Obscuritas

  • Plateformes : PC
  • Date de sortie : 18 Mars 2016
  • Présentation : 3D / 1ère personne

Obscuritas - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 20/03/2016 à 15:05


Obscuritas, le jeu de VIS Games est sans aucun doute un jeu mystérieux. Annoncé il n'y a pas si longtemps par Koch Media il devait être un jeu d'aventure de terreur psychologique, qui devait surveiller nos réactions dans différentes situations afin de nous faire peur de manière personnalisée. Le jeu est maintenant disponible et je suis désormais en mesure de vous en parler plus amplement au travers de ce test.

L'histoire du jeu est assez basique et disons le tout de suite tiens en quelques lignes. Nous incarnons Sarah une jeune femme dont l'oncle viens décédé lui a fait parvenir une lettre, la désignant comme héritière de son manoir, et lui en fournissant la clef du portail. A priori l'oncle et le père de la jeune femme n'était pas en bonne forme, et ce dernier ayant appris que son frère était mort avant de mourir d'un cancer, a fait dont de son domaine a sa nièce. Sarah va donc partir pour prendre possession de ce manoir, et l'explorer. C'est à peu près tout ce que je pourrais vous dire sur l'histoire, sachez simplement que vous en apprendrez aussi un peu plus sur l'oncle au fur et à mesure de votre exploration.

Visuellement d'un premier abord le jeu semble agréable, c'est principalement la première partie du jeu qui sera concernée. Nous arrivons en fin de journée devant le manoir, avec le soleil rasant et les feuilles d'automne le tout dispose d'un charme assez agréable tant à l'intérieur qu'à l'extérieur. On découvre ainsi le manoir faiblement éclairé par la lumière du jour, et des pièces assez variées et joliment éclairées. Toutefois à mesure que la nuit tombera nous passerons dans une tout autre ambiance dans laquelle la lampe torche sera parfois notre seul moyen de nous éclairé, et à partir de ce moment les décors deviennes plus simples et plus répétitifs ainsi que dans les autres lieux que le manoir que nous allons visiter. La lampe torche et par ailleurs assez peu efficace pour éclairer ce qui est sans aucun doute volontaire, mais parfois à notre détriment lorsqu'il s'agit de vraiment explorer le jeu pour trouver le moyen de continuer notre progression.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Dans le jeu, nous avons la possibilité de nous déplacer ainsi que nous le souhaitons en vue à la première personne, ce qui est l'occasion pour nous de pouvoir explorer notre environnement sous ses moindres recoins, le déplacement se fait à l'aide des touches W/A/S/D (il faudra basculer le clavier en anglais), et à l'aide de la touche SHIFT pour courir. On peut récupéré certains items avec la touche E ou le clic gauche et interagir avec l'environnement de la même manière. Enfin la touche F permet d'allumer ou non la lampe torche, et la touche R d'en renouveler les piles.

Les énigmes puisque l'on parlait d'un jeu d'aventure, sont malheureusement l'un des points sur lequel le jeu manque quelque peu de créativité. Quelques énigmes sont véritablement bien pensées, et mises en place, notamment dans la crypte qui demandera de bien réfléchir. Ce n'est malheureusement pas tellement le cas du reste du jeu où en règle général il s'agira de trouver la clef permettant d'ouvrir une porte bloquée, ces dernières étant en général en pleine vue. Bien qu'il faille bien observer l'environnement du fait de la faible illumination des lieux. Il conviendra aussi de bien chercher les boites d'allumettes et piles dont on ne pourra jamais en transporter beaucoup, sans quoi l'on se retrouvera dans une forte obscurité.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Enfin il faut en parler ce jeu ne plaira sans doute pas à tous, même si ces portions ne sont pas nombreuses, il y a quelques séquences ou le timing sera important, mais aussi une sorte de "monstre" qui pourra vous attaquer fort heureusement ces sections sont assez peu nombreuses quelques unes sur les trente que comportent le jeu, toutefois il est ici possible de se retrouver en Game Over. Terminons avec l'autre défaut le système de sauvegarde est imposé ainsi il faut finir une section du jeu(arriver à un écran de chargement) pour qu'une sauvegarde se déclenche. Si vous perdez la vie ou voulez quitter le jeu il n'y a pas d'autre choix que de repartir de la dernière sauvegarde, et donc de reprendre la séquence du début.

L'aspect sonore et sans aucun doute la plus grande réussite de ce jeu, si il y a un point à retenir c'est celui-ci, tant le jeu réussi à jouer avec nos émotions par le truchement des sons dans l'obscurité. Imaginez vous seul entourez de vous ne savez quoi en pleine obscurité ou vous ne pouvez guère voir plus loin qu'à quelque mettre dans le faisceau de votre torche, et que soudain certains bruits viennent vous assaillir, sans que vous ne pouviez en déterminer visuellement l'origine. C'est ainsi que fonctionne ce jeu, et sur ce point on ne peut s'empêcher de penser à Silent Hill qui use lui aussi de ce genre de technique, pour maintenir une peur psychologique. Bien sûr quelques effets visuels les accompagnent, mais ce sont bien les sons qui sont la principale source d'action sur notre trouillomètre. Sarah dispose d'un doublage sur lequel je n'aurai pas grand chose à dire il est assez plat et neutre, toutefois il n'y a guère plus de quelques phrases prononcées durant le jeu.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Difficile de conclure sur ce jeu, qui a donc un bilan mitigé. Il y a tout d'abord l'aspect sonore qui est vraiment le point fort du jeu et surtout l'ambiance qui en découle, le fait que le jeu soit déconseillé aux personnes souffrant de problème de cœur ou aux femmes enceintes n'est pas là par hasard. Et la première partie du jeu est visuellement très agréable. Toutefois, d'un autre côté le jeu nous impose pour la majeure partie des énigmes de chercher des clefs pour ouvrir des protes ce qui deviens rapidement répétitif, malgré quelques belles énigmes bien pensées qui auraient gagnée à être plus nombreuses. Sans oublier le fait de reprendre toute séquence à zéro en cas d'échec ce qui est agaçant lorsque l'on est proche de réussir et que l'on se fait par exemple surprendre, malgré la présence d'un niveau de difficulté. Dernier point il me parait difficile de dire que le jeu s'adapte à nos peur, il est très doué pour faire peur mais je n'ai pas eu le sentiment que le jeu s'adapté réellement à mes actions, bien que je ne sache pas dans quelle mesure cela aurait un impact sur ma partie.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer