JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Zero Time Dilema

  • Série : Zero Escape
  • Développeurs :
  • Plateformes : PC , Nintendo 3DS , PlayStation Vita
  • Date de sortie : 28 Juin 2016
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Zero Time Dilema – Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 17/07/2016 à 09:39


Une vingtaine d’heure, voilà ce qui vous attend dans le troisième épisode de la série Zero Escape de Kotaro Uchikochi. Avant même d’aller plus loin un avertissement : ne lisez surtout pas ce test si vous avez l’intention d'y jouer. Par ailleurs, si vous n’avez pas joué aux deux jeux précédents, 999 et Virtue’s Last Reward, faites de même. Cette série possède des liens extrêmement fort entre les épisodes et les personnages, rendant très difficile l’écriture d’un test sans rien vous dévoiler, ce que je vais malgré tout tenter de faire dans les lignes qui suivent.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Comme il va être difficile de ne pas vous parler en détail de l’histoire je vais plutôt vous introduire les événements qui débutent ce jeu. Vous êtes parmi un groupe de neuf personnes prisonnières en un lieu inconnu. Un mystérieux personnage qui se présentera comme Zero, vous impose alors un choix, tirez à pile ou face votre liberté. Si vous gagnez vous serez libre, sinon vous serez enfermé et participerez à un « jeu de décision ». Bien sûr, vous allez vous dire que dans ce cas le jeu peut se finir avec une probabilité de 50% en quelques minutes. Toutefois ce n’est dans les faits absolument pas le cas, les mécanismes du jeu font que vous pouvez en effet terminer ainsi le jeu, mais autant dire que vous ne saurez rien de l’histoire.

Vous l’aurez compris l’histoire va se dérouler, à 99% dans l’univers ou vous aurez perdu à cette première épreuve. Dans ce cas les personnages se retrouveront séparés en trois équipes de trois personnes, et vous découvrirez qu’il n’y a qu’un seul moyen de vous enfuir, la mort d’au moins six d’entre vous. C’est à ce prix seulement que vous pourrez espérer vous enfuir. S’en suivra un premier jeu de décision, où chaque équipe doit choisir une des deux autres équipes. Si une équipe cumule deux points ou plus elle sera tuée, si une équipe ne participe pas elle sera elle-même tuée. Et ceci n’est que le point de départ d’une histoire dont il vous faudra parcourir les nombreuses branches avec chacune des trois équipes pour en comprendre toutes les raisons.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu est réalisé intégralement en 3D, et nous propose des graphismes corrects, même si ceux-ci ne sont pas le point fort du jeu, il faut aussi se rappeler que le jeu est sorti en plus du PC (sur lequel ce test est basé) sur les consoles portables Nintendo 3DS et Playstation Vita, ce qui a du limité en partie les possibilités graphiques en terme de résolution ou de quantité de données, d’un autre côté cela permet au jeu de tourner correctement sur des PC de configuration relativement basse.

Malgré une qualité et une résolution des textures un peu basse, le jeu réussi quand même à nous plonger dans une ambiance, à la fois dans les phases d’exploration de pièce où l’on trouvera de nombreux détails à observer, mais aussi dans les phases de progression de l’histoire, chaque personnage disposant d’une palette d’émotion qui lui est propre pour réagir aux nombreux événements de ce jeu.

Comme ses prédécesseurs Zero Time Dilema se décompose en deux phases distinctes, les phases où l’histoire se déroule, qui sont là pour faire avancer l’histoire mais aussi pour nous demander de faire un certain nombre de choix qui feront avancer l’histoire dans une direction ou dans une autre. Ainsi que les phases où il faut trouver le moyen de s’échapper d’une pièce où nous sommes enfermés. C’est dans cette seconde phase que notre capacité de déduction sera mise à l’épreuve puisqu’il faudra trouver les éléments cachés dans chaque salle, ouvrir de nombreux conteneurs fermés, trouver des mots de passes, faire preuve de logique, ….

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

On retrouvera aussi dans ce jeu une visualisation des chemins possible qui permettra à tout instant de « sauter » vers une autre séquence du jeu à laquelle nous avons accès, ce qui sera très utile pour revenir par exemple au moment d’un choix et faire un choix différent. Cet outil du jeu prendra comme pour Virtue’s Last Reward une place particulière, car s’il s’agit d’un élément de gameplay il n’est pas du tout étranger à l’histoire et nous trouverons dans l’histoire même l’explication de la présence de cet outil.

Le jeu est disponible avec les voix en anglais et en japonais ainsi que des sous titres en anglais, vous l’aurez compris si vous n’aimez pas les jeux en anglais, il faudra malheureusement passer votre chemin, une traduction en anglais étant la seule disponible à l’heure où ces lignes sont écrites. Le jeu nous proposant un nombre de dialogues et textes extrêmement élevé est sans aucun doute la raison pour laquelle seule cette langue est disponible.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Malgré ce défaut on appréciera le fait de pouvoir jouer à la version originale du jeu avec le doublage japonais original qui est fort agréable, et donne de la personnalité à chacun des personnages de ce jeu, le tout est accompagné par la musique de Shinji Hosoe à qui l’on doit déjà les musiques des deux épisodes précédents, c’est donc sans surprise que l’on retrouvera un certain nombre de thèmes que l’on connaît déjà, le tout accompagné de nouveaux thèmes propre à cette nouvelle aventure qui souligneront les différents moments importants du jeu.

En conclusion, si vous avez déjà joué à 999 et Virtue’s Last Reward et que vous les avez appréciés, n’hésitez pas une minute vous découvrirez enfin toutes les raisons des événements de ces deux épisodes. Si ce n’est pas le cas je ne peux que vous conseillez ce jeu mais uniquement après avoir fait les deux précédents, qui devrait arriver ultérieurement sur Steam et sont déjà disponible sur Nintendo 3DS et Playstation Vita. Vous trouverez une série de jeu à l’histoire extrêmement bien pensée, et avec des liens que vous n’aurez sans doute pas imaginé, sans oublier des énigmes vraiment bien pensées et qui demanderont de bien réfléchir et parfois d’avoir de quoi noter des choses sous la main.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer