JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Phoenix Wright: Ace Attorney - Spirit of Justice

  • Série : Ace Attorney
  • Développeurs :
  • Distributeurs :
  • Plateformes : Nintendo 3DS
  • Date de sortie : 8 Septembre 2016
  • Présentation : 2.5D / 3ème personne

Phoenix Wright Ace Attorney: Spirit of Justice - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 15/10/2016 à 09:36


Trois ans après le dernier épisode, Dual Destinies, Capcom nous propose de nouvelles aventures pour Phoenix Wright et son équipe dans Spirit of JusticeSpirit of Justice. Un jeu qui va nous proposer de retrouver les célèbres objections et bluff du héro, mais aussi de retrouver un certain nombre de personnages de la série.

Après toutes ses années aux Etats-Unis le jeu va nous proposer de découvrir un nouveau système légal, puisque pour un certain nombre de raison Phoenix va se retrouver mêlé à des affaires légales au Royaume de Khura'in, pays d’origine de la célèbre technique de Chanelling utilisée par Maya Fey pour invoquer les esprits des défunts. Un pays dans lequel les avocats n’existent plus depuis de nombreuses années, ceci pour une simple raison qui tient en une loi qui associe le destin de l’avocat à celui de l’accusé qu’il défends. En bref, si vous échouez à défendre votre client, et que ce dernier est condamné à mort, vous le serez aussi.

Les procès reposent sur un nouvel élément : les Séances de Divination. Durant ces Séances, la jeune princesse de ce royaume révèle les derniers instants des victimes, afin de permettre à la justice de rendre un juste jugement. C’est donc à ce système que nous allons nous confronter, mais nous n’oublierons pas le système Américain, car pendant que Phoenix est à l’étranger, Apollo Justice et Athena Cykes s’occupent des affaires à l’Agence de Talent Wright & Co. Nous allons donc basculer entre ces deux univers, jusqu’au final de cette nouvelle histoire, qui nous présentera son lot de nouveaux témoins/suspects, sans oublier un tout nouveau procureur, qui n’est, semble-t-il, pas sans rapport avec l’un des personnages que nous connaissons.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu conserve les graphismes introduit dans l’épisode précédent faisant usage de la 3D pour l’ensemble du jeu, afin d’être bien compatible avec l’écran 3D de la console, ce qui n’empêche pas l’ensemble d’avoir été amélioré. Les animations sont plus fluides et plus proche de la version originale en 2D des personnages existants dans les quatre premiers épisodes. On retrouve du coup les expressions parfois complètement déjantées de certains des protagonistes des cinq affaires que nous devrons résoudre au cours de ce jeu.

Les décors sont eux aussi en 3D, ce qui permet de les observer lorsque cela est nécessaire sous plusieurs angles, mais ce sont surtout les objets qui devront parfois être manipulés afin de les observer et de trouver le petit indice qui nous permettra d’avancer dans les investigations. Enfin le jeu ne manque pas de proposer quelques séquences animées des plus sympathique, que cela soit pour souligner certains événements important ou pour introduire/clore un procès, ces dernières étant très agréables, et doublées en anglais.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Sur la jouabilité, le jeu reste assez proche de ses aînés. Les enquêtes étant la plupart du temps décomposées en deux phases qui peuvent s'enchaîner à plusieurs reprises selon la complexité de l’affaire en question. Une phase d’enquête dans laquelle il s’agit d’explorer les divers lieux liés à l’affaire et de rencontrer les différents témoins éventuels afin de pouvoir obtenir les preuves qui permettront de parvenir à défendre notre client lors des phases de procès. La phase de procès consistera comme d’habitude en un “combat” contre le procureur qui aura lui à coeur de prouver la culpabilité de votre client. Il s’agira dès lors de trouver les contradictions qui se glissent dans les témoignages des témoins, pour découvrir toute la vérité.

Le jeu n’est pas, cependant,sans nouveautés, car en plus de retrouver les divers “outils” des précédents épisodes: les psyche-lock de Phoenix qui permettent de savoir quand une personne nous cache quelque chose, les outils scientifiques d’Emma Skye pour la recherche d’empreintes et de trace de sang, la vision d’Apollo pour détecter les tics des clients qui cachent quelque chose, ou encore la psychologie analytique d’Athena Cykes pour trouver les émotions refoulées. Dans ce nouvel épisode nous découvrirons la Séance de Divination de la princesse Rayfa. Cette dernière nous permettra de découvrir les derniers moments de la victime, ce qu’elle a vu, senti, entendu et ressenti. Cette séquence devra être étudiée comme tout le reste afin d’y trouver les indices qui nous permettrons de trouver la vérité.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Concernant l’aspect sonore, si quelques phrases sont doublées, ainsi que toutes les séquences animées, et les quelques mots clefs de chaque personnage lors des procès. Le jeu repose comme toujours principalement sur sa bande sonore qui est dans la lignée de ce que la série nous à offert jusque là. De nombreux thèmes font leur retour, tout en étant retravaillés, tandis que les nouveaux personnages principaux et lieux viennent compléter la bande son avec de nouveaux thèmes qui leur sont propre, donnant, comme toujours, une ambiance aussi réussie et dynamique au jeu.

C’est donc un bon épisode des aventures de Phoenix Wright qui nous est ici proposé. Nous retrouvons avec plaisir les nombreux personnages qui composent cet univers créé il y a maintenant plus de 15 ans. Les affaires sont toujours aussi soignées et mènent à une enquête finale qui est vraiment des plus réussies de toute la série et des plus riches en rebondissements. Le seul bémol sera l’effet de “redite” un peu dommage sur certains événements, que l’on espérera voir éviter sur de futurs jeux de la série.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer