JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Full Throttle Remastered

  • Plateformes : PC , Mac , PlayStation 4
  • Date de sortie : 18 Avril 2017
  • Présentation : 3D / 3ème personne

Full Throttle Remastered - Le Test

Par Aurelien Vandoorine le 24/04/2017 à 18:01


Après avoir remasterisé Grim Fandango et Day of the Tentacle, c’est au tour de Full Throttle de passer à la révision chez Double Fine Productions. Comme pour le précédent jeu, il s’agissait de dépoussiérer les graphismes en les proposant en HD, de même pour l’audio autant que possible, le tout en pouvant basculer à tout moment entre la version originale et remasterisée, sans oublier l’ajout d’un commentaire des développeurs.

Dans Full Throttle vous incarnerez Ben, un motard à la tête des Putois, un gang qui semble proche des ennuis car sans guère plus de sous pour continuer leur route. Son destin va toutefois changer lorsqu’il va rencontrer Malcolm Corley, dirigeant du fabricant de moto Corley Motors, qui souhaiterait que ce gang soit présent à la prochaine réunion des actionnaires de sa société.

Comme bien souvent, rien ne se passera comme prévu. Ben se réveillera dans une poubelle et devra rapidement comprendre ce qu’il se passe, afin de sauver ses compagnons qui semblent bien se précipiter dans un piège. C’est ainsi qu’il rencontrera une certaine Maureen qui aura fort à faire pour le retaper lui et sa moto après un spectaculaire accident, à la suite duquel l’histoire gagnera en intensité jusqu’à son apogée finale.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu nous propose une graphisme cartoon des plus réussi. Déjà, à l’époque, le jeu utilisait un certain nombre de cinématiques cartoon des plus réussies, dont une séquence d’intro franchement réussie. Le jeu nous projette dans un monde plutôt désertique, ou se combattent des clans de motards, et où ces derniers semblent faire parti des derniers à encore avoir des véhicules dotés de roues. Les principaux autres véhicules flottent sur des coussins d’air, ce qui donne un mélange ancien/récent qui marche plutôt bien.

Il vous sera proposé de découvrir quelques zones, dont une de nuit, ainsi que certaines séquences ou le moteur graphique du jeu faisait en sorte de proposer une pseudo 3D à l’époque, dans laquelle se dérouleront quelques combats sur lesquels je reviendrai par la suite. Le travail de Double Fine comme pour Day of the Tentacle est de qualité, les graphismes ont le charme de l’époque dans une version lissée et nettoyée.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le gameplay du jeu est très simple, et reprends exactement le gameplay du jeu d’origine qui n’a évidemment pas changé. Cliquer sur un point d’intérêt lorsque le curseur change fera apparaître l’interface qui vous permettra de réaliser l’une des quatres actions disponibles, ou plutôt l’un des quatre membres à utiliser : pied, poing, bouche et yeux. Il sera bien sûr possible de récupérer divers accessoire qu’il faudra dès lors utiliser à bon escient. Le jeu propose des énigmes en nombre un peu plus restreints et pas trop difficile, mais certaines ne manqueront pas de piment car elles nécessitent de penser différemment des jeux d’aventure classique.

Une deuxième partie déjà présente à l’époque pourra moins attirer les fans de point & click. Il s’agit de petites phases d’action à moto, nécessitant un peu de doigté ou de disposer de la bonne arme. Ce n’est pas non plus une nouveauté de ce jeu car même à l’époque, dans ses prédécesseurs que sont les deux Indiana Jones, des séquences de combat étaient aussi présente. Et pour ceux qui auraient encore quelques craintes, sachez qu’une combinaison de touches permet de gagner automatiquement chaque combat, ce qui vous évitera de d’être bloqué inutilement.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Full Throttle c’est aussi une bande son d’exception, à laquelle a contribué le groupe de Hard Rock américain The Gone Jackals, qui chante entre autre le thème accompagnant la séquence d’introduction. Le jeu baigne ainsi dans une atmosphère très rock qui convient parfaitement à l’histoire créé par Tim Schafer. Les doublages ne sont pas en reste et l’on retrouve un doublage français de qualité, déjà réussi à l’époque.

Si vous préférez la VO, vous retrouverez un certain Mark Hamil dans les doubleurs, mondialement connu pour son rôle de Luke Skywalker dans Star Wars, mais aussi dans le monde du jeu vidéo où il a pu contribuer à la série des Wing Commander, ou plus récemment à Squadron 42, sans oublier qu’il est aussi la voix du Joker dans les dessins animés Batman.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Full Throttle est un jeu qui a marqué son époque, avec son aspect cinématique, son scénario, sa bande son et son doublage de qualité. Le seul point faible qui reste réellement de l’époque reste sa durée de vie un peu courte et ses énigmes plus simple que la majorité des productions Lucas Arts, mais il reste un très bon jeux d’aventure qui méritait ce petit coup de nettoyage qui permettra peut être à certain de découvrir un autre grand jeu d’aventure de la grande époque de Lucas Arts dans la fin des années 80 et le début des années 90.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer