JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

A Plague Tale: Innocence

  • Plateformes : PC , PlayStation 4 , Xbox One
  • Date de sortie : 2018
  • Présentation : 3D / 3ème personne

A Plague Tale: Innocence – Second Contact

Par Aurelien Vandoorine le 14/02/2018 à 19:28


Découvert il y a tout juste un an, Asobo Studio présenté à nouveau leur jeu à l’événement presse annuel de Focus. Il m’a été donné la possibilité de le voir à nouveau, et de constater l’évolution du titre durant cette année écoulée, alors que le jeu était un prototype l’an dernier, cette année c’est un niveau du jeu final qui était utilisé.

Disons-le tout de suite ce n’est pas un jeu d’aventure traditionnel au sens le plus pur du terme, mais il reste un jeu qui va nous demander de l’observation et de la réflexion, mais qui restera quelque peu action tout de même, du fait qu’il faudra vous déplacer dans l’environnement en temps réel. Aussi au vue de cette seconde présentation j’ai tout de même décidé d’en parler ainsi ceux qui seront intéressé pourront le découvrir.

Pour resituer l’histoire le jeu se déroule au moyen âge en l’an 1349, sous l’inquisition, en pleine période de peste noire et donc d’une épidémie propagée par les rats, et si cela ne suffisait pas encore en pleine guerre contre les anglais. Nous y incarnons Amicia 14 ans accompagnée de son frère Hugo 5 ans qui sont orphelins et pourchassés par l’inquisition dans un monde dans lequel ils cherchent refuge, et qui semble avoir bien peu de répit à leur accorder. Ce qui se révèle intéressant est aussi les réactions des deux héros, le petit frère très jeunes ne comprenant pas forcements ce qu’il se passe, tandis que l’on sent que sa sœur est déjà marquée par les épreuves, donnant un certains contraste entre les deux personnages. Il faudra régulièrement prendre le frère par la main pour progresser, mais aussi le rassurer.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Le jeu repose sur un mécanisme relativement simple qui est le jeu entre l’ombre et la lumière, l’un comme l’autre étant tour à tour votre plus grand allié, et votre plus grand ennemi. Par exemple la lumière vous protège des terribles hordes de rats, mais vous révèle aux agents ennemi, et tout s’inverse dans l’ombre. Donc trouver les moyens de propager la lumière, ou l’ombre se révélera un élément clé de la progression dans l’aventure proposée. Parfois plusieurs solutions s’offriront à vous.

On devra aussi se reposer sur nos interactions avec le petit frère de notre protagoniste, et éventuellement d’autres orphelins qui vous prêteront main forte, et permettront ainsi de réaliser des actions que l’on ne pourrait faire seule, ou bien pour lesquelles il faudrait faire deux actions en même temps.

Cliquer pour agrandir Cliquer pour agrandir

Graphiquement le jeu est fort agréable, et si ce qui était montré lors du prototype l’an passé était déjà assez agréable, le travail fait durant l’année écoulée, à vraiment porté ses fruits, et les jeux d’ombres et de lumières en sont encore renforcés, tandis que les personnages ont grandement gagnés en qualité et dans la fluidité de leurs animations. Les jeux d’ombre et de lumière nécessaire au gameplay du jeu étant renforcés comme il se doit, s’agissant du point central de ce jeu.

Le jeu prend donc un bon chemin, qui encore une fois ne sera pas destiné au plus féru d’aventure simple, mais l’ambiance et l’histoire laisse présager un jeu fort intéressant tant du point de vue de l’environnement, de l’époque mais aussi de l’utilisation de la lumière et des ombres. Le jeu ne dispose pour l’instant pas d’une date de sortie.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer