JeuxDAVenture.og
Fiche Jeu

Mozart - Le Dernier Secret

  • Plateformes : PC , Mac
  • Date de sortie : 16 Octobre 2008
  • Présentation : 2.5D / 3ème personne

Mozart - Le Dernier Secret en Test

Par Aurelien Vandoorine le 22/10/2008 à 17:57


Pour leur tout premier jeu complet, Game Consulting Studios jusque là plus connu comme prestataire sur les jeux, s’est attaqué avec le support de Micro Application à la création d’un jeu se basant sur la vie de l’un des plus grands compositeurs de musique classique du 18ème siècle, Mozart. Dans un jeu mêlant fiction et réalité se déroulant entièrement à Prague sur fond de conspiration.

Cliquer pour agrandirDans Mozart c’est avant tout la Franc-maçonnerie à laquelle appartenait Mozart que nous découvrirons, mais aussi la vie de ce dernier alors qu’il semble avoir quelques problèmes d’ordre financier, et qu’il est en pleine composition d’un divertimento, et apparemment quelques peu en retard entrainement l’ennui du commanditaire et le retard de son paiement. C’est alors qu’il cherche à résoudre ces petits soucis qu’il est aussi appelé d’urgence au palais de l’empereur. Dans la foulée il se trouvera convié à une tenue des francs-maçons, c’est à ce moment alors qu’un nouveau frère devait être accueilli que tout va s’emballer, et que Mozart se trouvera bien malgré lui au centre d’une intrigue le dépassant. L’intrigue se déroulant assez rapidement, il est difficile d’en dire plus, mais vous visiterez divers lieux de Prague et en découvrirez un peu plus sur la Franc Maçonnerie ainsi que sur un autre groupement dont je tairai le nom.

Cliquer pour agrandirLe jeu nous propose en lui-même un gameplay des plus classiques mais efficace, en effet l’utilisation de la souris se limite au clic gauche et au déplacement du curseur pour effectuer l’intégralité des actions. Qu’il s’agisse de parler, d'utiliser ou observer un objet, ou de se déplacer. L’icône afficher changera toutefois histoire d’indiquer l’action qui sera effectuée par l’objet. On notera aussi facilement si nos actions sont erronées ou non puisque les actions sans résultat seront indiquées par une icône grisée au lieu de l’icône dorée indiquant que quelque chose se produira. Ainsi lors de l’utilisation d’un objet pour résoudre une énigme si l’objet choisi est le bon l’icone sera dorée et l’action sera effectuée, sinon rien ne se passera ou Mozart effectuera l’action par défaut qui sera bien souvent l’observation.

Cliquer pour agrandirDans le jeu trois mini jeux seront présents et utiles à la progression. Tous seront répétés avec une difficulté croissante au fur et à mesure que le joueur progresse dans l’aventure. Il y a tout d’abord la composition, dans la quelle des groupes de notes sont mélangés sur la partition et qu’il faudra replacer afin d’obtenir le morceau de musique attendu, le tout sans faire trop d’erreur, le nombre de ces dernières étant limitées après quoi il sera obligatoire de recommencer. Si au départ on s’en sort assez facilement, les dernières partitions demanderont la plus part du temps une certaine mémorisation afin de résoudre ces mélanges. Les notes seront dans des couleurs différentes selon qu’elles sont sur la bonne ligne mais mal placées, ou simplement mal placées, tandis que les notes bien placées intégreront la partition et ne pourront plus être modifiées.

Après ce jeu de la partition, l’autre mini jeu à revenir régulièrement est celui de la direction de l’orchestre, dans ce dernier il faudra diriger le jeu d’orchestre en faisant suivre à notre baguette via la souris, le mouvement d’un cercle à l’écran. Plus on y réussira meilleur sera le score, ce qui pourra avoir un impact sur le jeu puisque dans certains cas la direction d’un morceau produira des indices pour résoudre l’une des énigmes d’un livre qui nous a été offert dans le jeu. Ce jeu gagnera aussi en intensité, puisque les derniers morceaux auront un rythme plus rapide et un cercle plus réduit.

Cliquer pour agrandirEnfin le dernier est sans doute le plus simple et dépend directement du précédent, des erreurs sont cachées dans la partition que Mozart ne manquera pas de noter et retirera un certain nombre de lettre de l’énigme, en fonction de notre résultat un nombre de lettre plus ou moins grand sera à enlever afin de décrypter le message. À côté de ces mini jeux récurrents on retrouvera d’autres énigmes qui seront assez variées dont une en particulier impliquant un genre d’insecte donnera pas mal de fil à retordre à certains. En fait, on regrettera surement que le jeu semble peut être un peu trop facile dans la majeure partie de ces énigmes.

Le graphisme du jeu est sans doute l’un des points pouvant porter à discussion. Les personnages en 3D sont fort agréables, et assez réussi. Ils ont une certaine variété de mouvements et quelques expressions faciales permettant de faire passer l’émotion. Par contre leur intégration à l’environnement n’est pas toujours parfaite y compris pour notre personnage principal qui pourra passer ici ou là à travers le décor.

Mais plus que les personnages se sont les décors et les arrières plans qui manque quelque peu de détail, si globalement la présentation graphique est assez agréable, il y a un certain manque de détails, on trouve en fait des textures plaquées en 3D, ce qui permet quelques légers mouvements de caméra assez sympathique. Mais les défauts sont les plus visibles lors des gros plans durant les dialogues, voir lors de l’intégration de certains objets. On remarquera aussi certains détails plus ou moins réussi, par exemple un certain nombre de pianos se retrouvent avec des touches assez longues mais surtout inversées par rapport à la réalité. Les arrières plans se révèlent aussi de manière générale très figés, et peu réactif aux éclairages ambiants pourtant bien souvent assuré par des bougies.

Cliquer pour agrandirPour finir parlons de l’aspect sonore du jeu qui est assez convaincant, on retiendra notamment un doublage fort sympathique, le doublage de Mozart ayant été confié à l’acteur ayant interprété ce même personnage dans le film Amadeus. Dans l’ensemble le doublage est donc assez convaincant et agréable. Même s’il y a toujours quelques dialogues un peu moins bons ici ou là. On notera surtout un petit problème lorsque de la musique est présente de brusque changement de volume lors de la fin d’un dialogue. L’environnement sonore est aussi assez agréable, et sans grande surprise, on trouve par contre ici ou là quelque défaut par exemple un feu crépitant dans une pièce où un feu avait effectivement crépité plutôt mais se trouver être éteins à ce moment.

Cliquer pour agrandirLa musique est évidemment au cœur du jeu et n’est pas en reste dans le jeu puisque après tout Mozart en est le personnage principal c’était la moindre des choses on trouve en conséquence, il est par ailleurs inclus avec le jeu le CD de la bande originale du jeu comprenant près d’une heure de musique ce qui est toujours agréable et c’est une initiative qui mériterai à être renouvelée. Le seul point qui pourrait manquer est une liste des morceaux présents dans cette bande originale. Dans tous les cas la musique est donc fort agréable et utilisée de manière réussie, donnant un corps musical complet au jeu basé sur ce compositeur de génie.

En conclusion, Mozart n’est pas inintéressant, l’histoire est assez prenante et l’on a vite envie de progresser et de comprendre tout ce qui se trame. Pour un premier jeu le résultat est assez convaincant on trouvera peut être toutefois le jeu finalement assez facile et sans une trop grande complexité qui donnera donc un jeu relativement court pour les plus habitués, toutefois le jeu n’aura pas fait l’écueil inverse de remplir le jeu de mini jeu ou d’aller retour innombrable pour gonfler artificiellement la durée de vie. Quelques défauts sont donc à corrigé mais ce jeu donne de bons espoirs pour l’autre jeu, une suite attendue de longue date et réalisé par ce même studio, j’ai nommé Still Life 2.

Cliquer pour activer         Cliquer pour activer         Cliquer pour activer